Les propriétaires vont casquer !

VLAN  mardi 8 janvier 2019 Vlan

BERCHEM-SAINTE-AGATHE | T’as voté ? Maintenant, tu peux payer ! La commune de Berchem-Sainte-Agathe vient de décider une hausse de près de 20% du précompte immobilier des propriétaires. Et d’autres taxes foncières ont aussi été augmentées.

Les élections sont finies ! Maintenant que les jeux sont faits pour six ans, on peut y aller avec les taxes communales. Petit cadeau de fin d’année pour les propriétaires d’un bien immobilier sur Berchem-Sainte-Agathe, le précompte immobilier qui vient d’augmenter de près de 20 % en une seule fois. Il passe de 2.750 à 3.190. « Concrètement, pour les propriétaires, cette augmentation représentera une hausse moyenne de 5 à 20 € par mois (+-11% d’augmentation de son avertissement extrait de rôle précompte immobilier) en fonction du logement », justifient les autorités locales. Cela fait quand même une augmentation annuelle de 60 à 240 euros. Et ce n’est pas la seule taxe foncière berchemoise en augmentation en cette période post-électorale: il y a notamment celle sur la seconde résidence, celle sur les terrains abandonnés (à se demander, comment cela existe au prix du terrain à Bruxelles ?), celle sur les logements inoccupés et/ou insalubres ainsi celle sur les commerces vides (qu’on se rassure, les commerces occupés sont aussi taxés).

A cause des communes voisines

Le motif invoqué pour justifier de cette hausse d’environ 20% du précompte vaut le détour. « En passant de 2750 à 3190, les additionnels au précompte immobilier seront alignés sur la moyenne des communes de la zone du nord-ouest de la Région. Ils sont de 3350 à Molenbeek-Saint-Jean, 3290 à Jette, 3090 à Koekelberg et 2990 à Ganshoren », justifie le communiqué du bourgmestre Joël Riguelle qui a aussi les Finances dans ses compétences. Partant de cette logique, on peut imaginer que le précompte immobilier augmentera prochainement à Ganshoren, puis à Koekelberg et ainsi de suite.

Et bien sûr, les propriétaires n’ont pas à se plaindre. « Déjà qu’ils ont la chance de posséder un bien immobilier », leur rabâche-t-on au sein des administrations.

Julien SEMNINCKX

Vlan

Donner mon avis

Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de CityPlug.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profil.
Afficher plus de commentaires

Commerces à découvrir