Maurice Doclot retrouvé par la petite-fille de son ange gardien

VLAN  mardi 9 juillet 2019 Vlan

ECAUSSINES | Si 75 années séparent juin 1944 de juin 2019, le pensionnaire de la maison de repos du CPAS d’Ecaussinnes a vécu deux histoires bouleversantes. A tel point que la télé chinoise l’a rencontré!

Dans une effervescence quelque peu particulière, Maurice Doclot a soufflé ses 104 printemps ce 18 juin. Son histoire est tout bonnement incroyable. En juin 44, des résistants locaux ont abattu trois officiers SS à Ecaussinnes. Arrêtés par l’armée allemande, celle-ci voulait se montrer intraitable. Si quatre résistants ont été fusillés, les 96 autres, pris en otage, ont trouvé leur salut. Comment? Grâce à l’intervention de Siou-Ling Tsien, épouse d’un médecin belge – le docteur Perlinghi – auprès du général allemand von Falkenhausen. Elle parvint à la convaincre de commuer la peine de morts des résistants en déportation dans les camps de travail en Allemagne.

Pourquoi ce branle-bas de combat à la Résidence Dè Scaussène? Tout simplement parce que l’arrière-petite-fille de la sauveteuse, Tongxin Tsien, journaliste en Chine, a voulu le rencontrer et a débarqué au home avec une équipe de télévision. Un moment très intense, vécu avec beaucoup d’émotions chez Maurice. L’homme, touché par ce long déplacement et unique survivant de cette épopée, a évoqué des souvenirs très durs devant l’ensemble des médias présents. «C’était très dur, nous étions entassés les uns contre les autres pour dormir, impossible de bouger», s’est souvenu Maurice. «J’ai été frappé. Les Allemands étaient très violents.»

Une émotion autant partagée par Tongxin Tsien. «Je suis venue à Ecaussinnes uniquement pour rencontrer Maurice Doclot et pour rappeler l’histoire de ma famille dans la région», commente la jeune femme dans un français très correct. «Quand j’ai aperçu Maurice, qui a fêté ses 104 ans, j’ai eu envie de pleurer. Ce moment, je ne vais jamais l’oublier. En tant que Chinoise, je suis très fière de ce qu’à accompli mon arrière-grand-mère.»

Un très joli moment de partage, de regards pour deux individus vivant aujourd’hui à près de 8000 kilomètres de distance!

MASSIMO DI EMIDIO

Vlan

Donner mon avis

Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de CityPlug.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profil.
Afficher plus de commentaires

Commerces à découvrir