Insolite : Le chanvre et le cannabis vendus dans de nouveaux établissements en Belgique !

BLOG  mardi 4 décembre 2018 Carine Cordier et François Piette

Un nouveau type de commerce fait son apparition en Belgique et cela ne manquera sans doute pas de vous surprendre ! Mais qu’ont-elles de particulier ces nouvelles enseignes ? On y vend des produits à base de chanvre et de… cannabis ! Oui, vous avez bien lu, du cannabis. A vendre. En Belgique ! Mais pas de panique, on est loin du coffee shop de nos voisins hollandais et des deals qui se font sous le manteau. Ce sont nos collègues de Hello Namur qui se sont penchés sur la question.

Non, ils ne vendent pas de joint !

Le cannabis a aujourd’hui une réputation sulfureuse. De jeunes entrepreneurs audacieux pourraient bien redorer l’image de cette plante. Non pas en commercialisant des joints, mais bien des produits à base de cannabis à des fins thérapeutiques. Il s’agit ici d’une sorte de cannabis light, dépourvu de sa substance psychotrope (ou en dose infime), le THC. En revanche, le produit contient du CBD, une molécule thérapeutique qui ne remplace aucun traitement médical mais qui a une réelle influence sur le stress et qui peut aider à supporter la douleur causée par certaines maladies. Plusieurs études scientifiques ont mis en évidence ses bienfaits, comme les effets anti-douleurs et anti-inflammatoires. La plante produit en outre bien d’autres effets thérapeutiques.

Où est-il autorisé ?

Le cannabis thérapeutique ou médical est autorisé dans de nombreux pays européens. Mais quid de la Belgique ? Maxime Carrot, de l’établissement « Marcel », à Namur, nous répond : « On s’est bien évidemment renseigné auprès de juristes » précise Maxime. « La loi européenne est actée mais la Belgique ne joue pas le jeu et il faudra encore un peu de temps pour une légalisation structurée », avant d’ajouter qu’ils achètent en Suisse et que « tout est absolument transparent et vérifié et nous mettons un point d’honneur à nous conformer à la procédure » explique le jeune entrepreneur. 

Pour quel effet ?

L’arrivée du CBD est vue d’un bon œil par certains consommateurs en recherche de l’effet relaxant, anxiolytique, voire anti-dépresseur plutôt que l’effet « planant » produit par le THC. Sortir de la clandestinité, avoir une garantie sur la qualité et éviter la « défonce » sont des points essentiels qui risquent fort de détourner du cannabis traditionnel. « Beaucoup de consommateurs en ont assez de l’herbe et de ses côtés négatifs. Pour eux, c’est une bonne alternative » commente Stéphane Gabrys de Green Power. 

Un public de… personnes âgées !

Le cannabis médical pourrait aider des personnes en bonne santé confrontées aux multiples problèmes du vieillissement, de même que des gens atteints d'une maladie neuro-dégénérative. « De plus en plus de personnes âgées franchissent la porte, d’elles-mêmes ou envoyées par leur médecin. Leur demande va dans le sens d’un soulagement de la douleur » confirme Stéphane. 

Carine Cordier et François Piette

Carine Cordier et François Piette

Donner mon avis

Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de CityPlug.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profil.
Afficher plus de commentaires

Commerces à découvrir