Ça vaut le détour : l’avenue Louis Bertrand

BLOG  mardi 17 avril 2012 Yamina El Atlassi

Les Schaerbeekois le savent depuis toujours, l’avenue Louis Bertrand est l’une des plus jolies artères de notre ville. Partant de la chaussée de Haecht, au pied de l’église Saint Servais, elle se déroule joliment jusqu’au Parc Josaphat, en nous offrant au passage quelques exemples architecturaux remarquables.

Notre promenade commence donc au pied de l’église. Certains seraient tentés de se donner du courage en buvant un verre au Bar du Gaspi, dont l’ouverture en 2010, avait fait redécouvrir ce joli coin de la ville. Mais ce bar, qui sert également à manger, n’est pas le seul à valoir le détour !

Librairie : ces nouveaux rendez-vous de la convivialité 

Notre premier arrêt est au numéro 23 de l’avenue et sa librairie “100 papiers”. Cette librairie, en plus de permettre la découverte d’ouvrages et de magazines, ne tourne pas le dos aux nouvelles technologies et en particulier aux livres électroniques, et sélectionne pour ses clients des oeuvres disponibles sur support électroniques. Le tout dans une ambiance “jazzy”, grâce à la musique diffusée et accompagné d’un café et d’une petite douceur.... 

100 papiers est très clairement une librairie qui s’inscrit dans cette nouvelle tendance qui en font des lieux communautaires, où les habitants d’un quartier se réunissent afin d’élargir leurs connaissances du monde qui les entourent, de la culture en général, le tout de façon conviviale, autour d’un verre, d’un événement musical, d’une conférence... 

Cette tendance a commencé à Bruxelles par le biais de grandes librairies (Cook and Book ou Filigranes) qui sont parvenues à attirer beaucoup de monde se délaçant parfois de loin. Elle s’étend à présent aux librairies de tailles plus modestes qui permettent de créer de réels contacts entre les personnes. 

Un salon de thé bio

Le bio est à l’honneur, sur l’avenue Louis Bertrand, avec Namasthé : lieu convivial, à la décoration joyeuse grâce aux couleurs acidulées des murs et à tous les détails qui ravissent l’oeil. Namasthé est un salon de thé qui sert également des plats complets et sains. 

Les amateurs de vins y dégustent régulièrement la sélection bio du patron, et l’ambiance est très conviviale : seul, en couple ou avec les enfants, chacun y trouvera de bonnes raisons d’y retourner !

L’Italie, l’autre pays de la gastronomie

Parmi les pays réputés pour leur cuisine, l’Italie a une très bonne place.  

Loin du “bolo” bien belge que l’on sert dans nos brasseries, l’avenue Louis Bertrand recèle de petites adresses où découvrir une cuisine transalpine de qualité.  

Il y a d’abord Le Stelle et l’Osteria delle Stelle : les salles sont spacieuses, et durant les beaux jours, il est possible de manger dans le jardin. Le chef y propose des produits du terroir, afin de découvrir les plats de pâtes, de poissons ou de viandes, rehaussés d’herbes et aromates aux saveurs du Sud...

Pour accompagner vos plats, nul doute que l’on vous proposera un Brunello ou tout autre vin de qualité tout droit venu de la riche cave du restaurant. 

L’Italie et sa gastronomie sont également à l’honneur grâce à Buca di Bacco, dans une superbe salle Art nouveau, d’un immeuble signé par l’architecte Gustave Strauven, on ne sait plus si on se rend à la Buca di Bacco pour sa cuisine gastronomique ou pour la plaisir de se retrouver, le temps d’un repas dans un lieu aussi magnifique.... 

Avenue admirable 

L’avenue Louis Bertrand offre au regard du promeneur de nombreux trésors : certains des immeubles de l’avenue sont classés pour leur intérêt architectural : le tracé de cette avenue date du début du 20ème siècle, et coïncide donc avec la naissance et le développement de l’Art nouveau. 

De plus, l’espace vert situé en son centre permet la promenade. Espace vert sur lequel on peut admirer des platanes, sorbiers ou autres érables dont certains sont d’ailleurs répertoriés comme “arbres remarquables” par la Commission royale des monuments et sites. 

Les amateurs peuvent continuer la promenade au Parc Josaphat, où se trouve de nombreux autres trésors de la nature ou de sculptures. 

D’autres trésors connus et moins connus

Cette avenue Louis Bertrand ne laisse pas de surprendre, puisqu’on y trouve même le Musée Schaerbeekois de la bière au nr 33.  

Pour ceux qui n’ont jamais eu l’idée de s’arrêter, mais qui passent dans le quartier en voiture, le Mât électrique de Lalaing, scultpure Art nouveau classée depuis peu, ne leur a sans doute pas échappé. Difficile aussi de rater la tour Brusilia, l’immeuble d’habitation le plus haut de Belgique, symbole d’une autre époque...

Les trésors sont parfois plus simples : ils se cachent dans une aubette, comme celle de Saint Servais, où l’on s’installe pour attendre le bus. 

N’oublions pas que les richesses d’une rue se trouvent parfois très simplement dans ces commerces de la vie de tous les jours, remarquables pour la chaleur et les bons conseils que l’on y reçoit. 

C’est la Pharmacie Yasam, au numéro 20, qui sait tout des maux des résidents du quartier et surtout comment les appaiser, ou encore Nadaf Auto, avec sa vitrine aux pots d’échappements, qui la rend très esthétique....

Entre histoire et vie de tous les jours, culture et alimentation bio, espaces verts et lieux d’habitation, l’avenue Louis Bertrand vaut plus qu’un simple détour.... 

Yamina El Atlassi

Donner mon avis

Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de CityPlug.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profil.
Afficher plus de commentaires

Commerces à découvrir